Les clés pour réussir son entretien d’embauche

L’entretien d’embauche est une étape incontournable dans le cadre d’une recherche d’emploi. Pour espérer décrocher un poste en particulier, un candidat doit faire bonne impression auprès des recruteurs, avec ses points forts. Il est alors essentiel de bien se préparer pour cet entretien de recrutement afin de mettre toutes les chances de votre côté. Pour vous aider dans la démarche, découvrez tous les éléments clés à considérer pour bien préparer un entretien embauche.

Pourquoi bien préparer son entretien d’embauche ?

Pour chaque étape d’un recrutement, la préparation est de mise. Ce n’est pas toujours évident de passer une entrevue en vue de décrocher un poste spécifique. Les recruteurs se basent sur des exigences en particulier pour choisir le candidat idéal à prendre pour le poste à pourvoir. 

Une bonne préparation va vous permettre de séduire le recruteur à travers des arguments soignés. Rien que la manière de s’exprimer peut vous faire gagner un bon point auprès de l’interlocuteur pendant le processus de recrutement.

Etre préparé à l’avance est l’assurance de rester calme et serein, sans trop de stress, pour le jour J. 

Nos conseils pour réussir votre entretien d’embauche

Certains éléments sont à prendre en considération pour réussir un entretien embauche :

1-Arriver à l’heure

Avant toute chose, la ponctualité est d’une importance capitale lors d’un entretien de recrutement. Bien que le profil soit plus qu’intéressant pour un recruteur, un simple retard peut remettre votre professionnalisme et rigueur en question. 

Il est préférable d’arriver le plus tôt possible et prendre le temps de répéter certains points.

Le stress peut entrainer quelquefois une réaction inappropriée. Néanmoins, essayez de ne pas trop laisser transparaitre votre état de stress. 

2-La tenue vestimentaire

Le parcours professionnel, les formations, les motivations peuvent se refléter sur le CV et la lettre de motivation. Par ailleurs, ce ne sont pas les seuls éléments à considérer. La tenue et la façon d’échanger avec les recruteurs peuvent encore plus valoriser le profil.

Toujours parler clairement, sans être trop rapide ni trop lent. Il est possible d’émettre quelques exemples précis de ses anciens exploits dans des postes spécifiques pour éveiller la curiosité du recruteur.

3-Les informations sur l’entreprise

Avant de se rendre à un entretien embauche, la première arme à absolument avoir est la connaissance de l’entreprise. Faites quelques recherches en ligne pour découvrir :

  • L’activité principale ;
  • La taille ;
  • Les valeurs et les engagements, etc.

Les investigations peuvent se faire facilement grâce à internet. 

4-Poser des questions

En fin d’entretien, les recruteurs demandent souvent si le candidat a des questions. Une simple question peut mettre en avant votre intérêt pour l’entreprise et le poste souhaité. Privilégiez des questions générales sur l’activité ou l’environnement de travail.

Les questions les plus posées par un recruteur lors d’un entretien d’embauche 

Lors d’un entretien en face-à-face ou un entretien téléphonique, les recruteurs posent des questions assez fréquentes. Voici les questions les plus fréquemment posées dans le cadre d’une entrevue avec un recruteur.

Parlez-moi de vous

C’est le plus souvent la première question posée. L’interlocuteur s’attend à avoir une brève présentation chronologique de votre parcours, afin de valider les mentions sur le curriculum vitae

Pour un jeune cadre, par exemple, l’idéal est de commencer par ses formations, pour ensuite évoquer les derniers postes occupés. 

Que savez-vous de notre entreprise ?

La question a pour but d’évaluer l’intérêt porté par un candidat pour l’entreprise et le poste disponible. C’est la raison des recherches préalables sur les spécificités de l’entreprise en question.

En quoi le poste à pourvoir vous intéresse ?

Il s’agit d’une question qui consiste à connaitre les motivations d’un candidat. Exposez les intérêts que vous portez pour le poste concerné à l’aide d’éléments concrets. 

Pouvez-vous parler des projets professionnels dont vous êtes fier ?

C’est une déclinaison plus précise des qualités et défauts. Les points forts sont à valoriser grâce aux exploits passés :

  • Une capacité à travailler en équipe ;
  • Une qualité de leader ;
  • Une force de proposition exceptionnelle ;
  • Une capacité à gérer les situations conflictuelles.

Les défauts doivent, par contre, être accompagnés par des axes d’améliorations.

Quand et comment relancer après un entretien d’embauche ?

A la fin d’un entretien embauche, un candidat doit absolument connaitre les étapes pour la suite du recrutement. Il est possible de faire une petite relance auprès d’un recruteur suivant une date convenue. Ce n’est pas agréable de rester dans le flou.

En termes de délai, tout va dépendre de l’urgence du poste à pourvoir ainsi que de son importance. Pour les postes de cadres, le processus de recrutement est généralement plus long, demandant un délai plus important.

La meilleure solution pour éviter les hésitations est de poser les questions appropriées lors de l’entretien. Le recruteur sera en mesure de vous exposer la durée idéale pour la relance.