Devenir vétérinaire : un parcours passionnant

Sommaire

 Si vous aimez soigner et prendre soin des animaux, le métier de vétérinaire semble idéal pour vous. Cependant, les études pour s’y préparer sont exigeantes. Il faut suivre une formation de 5 à 7 ans dans une école habilitée à délivrer un diplôme d’État de Docteur Vétérinaire (DEV). Bien évidemment, il y a des notions essentielles à apprendre et des compétences à acquérir. Pour vous aider à mieux vous repérer, retrouvez dans cet article les études nécessaires pour devenir vétérinaire.

 

Description du métier de vétérinaire

 

Le métier de vétérinaire consiste à soigner toutes les espèces animales, domestiques ou de rente et à prévenir l’apparition de maladies. Il implique de solides connaissances techniques, scientifiques et réglementaires, puisqu’il faut être à la fois médecin généraliste, radiologue et chirurgien.

Les missions de ce professionnel de la santé animale peuvent varier en fonction de l’endroit où il exerce. En milieu urbain, il s’occupe essentiellement des animaux domestiques comme les chats et les chiens. Les consultations ont lieu dans son cabinet où il réalise les soins, les vaccinations et les stérilisations. Par contre, en zone rurale, il travaille également en déplacement en intervenant principalement dans le secteur de l’élevage. Il prodigue des soins d’urgence et donnent de précieux conseils aux éleveurs en termes d’hygiène, de nutrition et de prévention.

Le vétérinaire peut également être employé dans une industrie agro-alimentaire. Il est alors chargé de créer des produits consommables à destination des animaux. Dans les parcs zoologiques, il veille à la santé de la faune sauvage et participe à des programmes de sauvegarde d’espèces menacées. En laboratoire pharmaceutique, il fabrique des médicaments pour animaux. 

En résumé, c’est une profession passionnante qui demande une maîtrise d’un grand nombre de domaines tels que l’élevage, la production animale, les zoonoses, la physiopathologie et l’alimentation. Si vous êtes à la recherche des meilleures universités européennes pour devenir vétérinaire, n’hésitez pas à vous rendre sur le site www.geds.fr.

 

Quelle formation suivre pour devenir vétérinaire ?

 

Pour exercer le métier de vétérinaire, vous devez obtenir le diplôme d’État de Docteur Vétérinaire (DEV). Ce dernier, en France, est uniquement proposé dans les ENV (Écoles Nationales Vétérinaires) qui se situent à Toulouse, Maisons-Alfort, Nantes et Lyon. Sachez que depuis 2022, il est aussi possible de le préparer auprès de l’école privée UniLaSalle Rouen.

Le DEV peut vous être délivré après 5 ans d’études. Toutefois, la formation complète proposée dans l’un de ces établissements dure environ 7 ans. Elle comporte notamment 2 ans d’études avant le concours d’entrée national, 4 ans de formation initiale en école vétérinaire et 1 an d’approfondissement. 

 

Le déroulement de la formation

Pendant la formation initiale, les étudiants suivent un tronc commun qui comprend plusieurs enseignements théoriques et divers travaux pratiques, au contact direct avec les animaux. Parmi les disciplines abordées, il y a la médecine légale, l’anatomie et l’épidémiologie. Une fois les 4 premières années réussies, ils obtiennent un diplôme d’Étude Fondamentale Vétérinaire (DEFV). C’est ce dernier qui leur permet d’accéder à l’année d’approfondissement.

 

Que faire après la formation ?

Après la formation, vous devez vous inscrire auprès de l’ordre des vétérinaires pour exercer votre profession. Vous pouvez ensuite choisir de pratiquer en milieu urbain, rural, industriel ou centre de recherche. Il faut noter que vous pouvez poursuivre vos études en vous spécialisant à un niveau Bac +9 (dermatologie, chirurgie, etc.) afin de préparer un diplôme d’études spécialisées vétérinaires (DESV).

 

Comment intégrer les Écoles Nationales Vétérinaires françaises ?

 

Il existe plusieurs moyens d’intégrer les ENV.

 

La voie par concours « post-bac »

Le concours « post-bac » est la seule option pour intégrer une école de vétérinaire après l’obtention du baccalauréat. Il est très sélectif et se compose principalement d’épreuves écrites de biologie, de mathématiques et de physique-chimie. Il ne faut pas oublier les entretiens oraux.

 

La voie universitaire 

Il existe d’autres voies qui permettent d’intégrer une école vétérinaire. Celles-ci se font sur concours après 2 ans d’études (minimum) à l’université :

  • la voie A : après un bac général suivi de classe préparatoire BCPST (Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre) ;
  • la voie A TB : après un bac sciences technologies de l’agronomie et du vivant ou un bac sciences technologies de laboratoire ;
  • la voie B : après une L3 (licence) scientifique ;
  • la voie C : après un bac+ 2 suivi d’une classe préparatoire en adaptation technicien Supérieur ;
  • la voie D : avec un diplôme d’État de docteur en médecine ;
  • la voie E : pour les étudiants des Écoles Normales Supérieures de Cachan et de Lyon qui sont admis par la voie A durant la session de concours précédente.

 

L’Alternative GEDS

Pour les étudiants envisageant de suivre des études en médecine vétérinaire en Europe, GEDS offre une alternative attrayante. Fondé en 2014, cet organisme européen aide gratuitement les étudiants français dans leurs processus de candidature auprès de ses universités partenaires au Portugal, en Hongrie et à Chypre. Grâce à GEDS, les étudiants ont un accès direct à des programmes vétérinaires de premier ordre, sans avoir à passer par les concours nationaux en France. Cette alternative offre une flexibilité accrue et de nombreuses opportunités pour ceux souhaitant poursuivre leurs études à l’international.

Quelles sont les principales spécialités du métier de vétérinaire ?

 

Vous pouvez très bien vous spécialiser dans différents domaines au sein de ce métier.

 

La médecine des animaux de compagnie

C’est certainement le secteur le plus connu du grand public. Le vétérinaire prend en charge les soins courants de ces animaux. Il doit donc apprendre à vacciner, à stériliser et à réaliser des interventions en cas d’urgence. D’autre part, il doit maîtriser les techniques d’imagerie médicale et chirurgicale pour réaliser des radios et traiter les pathologies.

 

La médecine des animaux de rente

Il s’agit plus précisément de soigner les animaux d’élevage. Le vétérinaire doit alors être capable de conseiller les éleveurs pour prévenir les maladies et optimiser la production. Il peut s’occuper d’un certain nombre d’animaux comme les ovins, les bovins, les porcins, les équidés, etc.

 

La santé publique vétérinaire

Ce secteur concerne les vétérinaires qui se concentrent sur les enjeux de santé publique. Ils peuvent se spécialiser dans l’inspection sanitaire des aliments ou dans la recherche.

 

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir vétérinaire ?

 

Le métier de vétérinaire exige également des qualités spécifiques, à savoir :

  • une passion pour les animaux : chiens, chats, vaches, moutons, oiseaux, etc. ;
  • des performances physiques : pour intervenir sur les animaux de la ferme ;
  • des qualités relationnelles : pour faire preuve de pédagogie envers les propriétaires ;
  • un esprit rigoureux et une grande capacité de concentration : pour manipuler les animaux dangereux, comme les chiens de catégorie.
La recherche d’emploi étant une étape difficile pour de nombreuses personnes, nous avons regroupé toutes les offres sur l’emploi et la formation sur Capemploi.net

Capemploi.net 2022 Copyright. Tous droits réservés